Catégories
français practical

Le PageRank est mort ! Découvrez pourquoi.


En tant que référenceur, vous savez déjà ce qu’est le PageRank, l’algorithme qui attribue un score d’autorité à une page sur un site Web. En fait, vous l’utilisez en quelque sorte tous les jours en évaluant la « popularité » d’une page Web ou d’un domaine dans son ensemble.

Cette analyse vous permet de prendre des décisions en termes de stratégies de netlinking ou de maillage interne, afin d’optimiser ce que nous appelons le partage du jus de lien, ou partage de PageRank, et d’augmenter l’autorité de vos pages et de votre domaine.

Une chose que vous ne savez peut-être pas est que ce type d’analyse est aujourd’hui obsolète

Voyons pourquoi en 5 points.

1. Le « surfeur modèle », ce n’est pas un individu portant un short de bain

Le PageRank a évolué au fil des années, de la notion de surfeur aléatoire à celle de surfeur raisonnable, dans la manière de pondérer les liens dans un contenu.

Du point de vue du modèle du surfeur raisonnable, un lien contextuel implémenté dans le corps d’une page, en « plein texte », a plus de poids et de valeur qu’un lien situé dans la barre latérale, le header ou le footer (liens sitewide).

Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler cette pondération :

À partir de là, en matière de netlinking, il est évident que l’obtention d’un backlink positionné en plein texte apporte plus de force et de valeur qu’un backlink implémenté dans le footer.

Mais qu’en est-il de la page qui implémente ce lien pointant vers votre page Web ?

Devriez-vous vous en préoccuper ?

La réponse est oui. Voici pourquoi.

2. Êtes-vous Topic-sensitive ?

Nous venons de voir la pertinence de la pondération des liens pour une page Web. Passons maintenant à l’importance de la thématique de la page qui pointe vers vous, afin que vous compreniez pourquoi « le PageRank est mort »… pour ce faire, revenons rapidement en arrière.

En 2003, Taher Haveliwala, ingénieur logiciel chez Google, présente une nouvelle vision du PageRank qu’il appelle « Topic-sensitive PageRank« .

Il en donne la définition suivante :

« L’algorithme initial du PageRank, destiné à améliorer le classement des résultats de recherche, consiste à calculer un vecteur unique, en utilisant la structure des liens du Web, afin de capter l' »importance » relative des pages Web, indépendamment de toute requête spécifique. Pour obtenir des résultats de recherche plus précis, nous proposons de calculer un ensemble de vecteurs PageRank, pondérés par un ensemble de thématiques représentatives, afin de capter plus précisément la notion d’importance par rapport à une thématique donnée« .

D’un point de vue SEO, la mention “capter plus précisément la notion d’importance par rapport à une thématique donnée » signifie beaucoup et fait même toute la différence.

Le calcul de la pertinence d’une page inclut un facteur thématique.

Ainsi, un lien situé en plein texte a plus de poids qu’un lien situé dans le footer de la page, et si ce lien pointe vers une page qui se trouve être dans la même thématique que la page dont il provient, en d’autres termes, qui est sémantiquement proche, vous êtes gagnant !

On appelle cela un « backlink thématique ».

Voyons à quel point il est important et comment il permet d’améliorer la popularité de vos pages et de votre domaine.

3. Des backlinks aux backlinks thématiques

Il est inutile pour moi de vous persuader que l’obtention de backlinks est un élément clé de toute stratégie SEO. Dans le but d’augmenter l’autorité de votre page et d’améliorer votre classement au sein des résultats de recherche, vous avez besoin de backlinks. C’est un fait.

Cependant, en termes de stratégies de netlinking, une chose que vous ne savez peut-être pas est que se focaliser sur la métrique de popularité elle-même (celle que vous pouvez trouver dans la plupart des outils du marché) n’est plus pertinent, et pourrait même vous faire perdre du temps et de l’argent (au cas où vous seriez un SEO qui achète des backlinks, ce dont je doute car les SEO ne font jamais ça 😉).

La façon dont les moteurs de recherche fonctionnent aujourd’hui signifie que vous obtiendrez très probablement plus de puissance d’une page dont l’autorité est moindre mais dont la valeur sémantique est importante, plutôt que d’une page dont l’autorité est plus élevée mais qui se classe dans une thématique différente de celle de votre page (nous appelons cela la « force induite“ ; je l’aborderai en détail dans un prochain article).

En d’autres termes, pour tirer le meilleur parti de votre stratégie de netlinking et accroître la popularité de votre page et de votre domaine, vous voulez obtenir des backlinks de pages et de sites web classés dans la même thématique que vous. Vous avez besoin de backlinks thématiques !

Et pour ce faire…

4. Le PageRank thématique est la clé

Depuis des années, en tant que référenceurs, nous utilisons la métrique de popularité, basée sur le calcul initial du PageRank.

Le problème est le suivant : le score de popularité sur lequel nous basons notre analyse n’est pas la popularité réelle !

Pour connaître la popularité réelle d’une page ou d’un domaine, vous avez besoin de la métrique du PageRank thématique, et non d’un score basé sur le calcul obsolète du PageRank.

Ce PR thématique vous aidera à prendre des décisions judicieuses en termes de stratégies de netlinking, ce en ciblant des pages et des domaines sémantiquement proches de vous. Le but étant de booster votre popularité, et ainsi devenir « digne de confiance » aux yeux des moteurs de recherche, et une référence dans votre thématique.

Connaître votre PageRank thématique vous aidera également à comprendre pourquoi vous vous classez à une certaine position depuis des mois pour une page stratégique et pourquoi vous peinez à dépasser vos principaux concurrents. Comment ? En découvrant que votre score de popularité, que vous avez l’habitude de consulter, est certes élevé, mais que votre popularité réelle (PageRank thématique) n’est pas suffisante pour rivaliser avec vos principaux concurrents.

Vous êtes sur le point de demander « ok, mais comment faire ? Mon outil favori me fournit un score de popularité, pas un score de popularité thématique ».

La réponse est…

5. Babbar à votre service

Babbar est le 1er outil au monde à utiliser le calcul du PageRank thématique comme le font les moteurs de recherche (on parle ici de modèles sémantiques, algorithmiques et de véritables classificateurs, pas d’un modèle de catégorisation thématique aléatoire des sites web… je vous vois venir 😉). C’est ce que l’on appelle la Valeur Sémantique sur la plateforme, ou Semantic Value.

En utilisant la Semantic Value, vous obtiendrez la popularité réelle de votre domaine/page (celle que Google utilise pour catégoriser et positionner votre site web).

En comparant la Host Value (PageRank) à la Semantic Value (PageRank thématique), vous obtiendrez un indice concret de la popularité réelle de votre domaine.

Dans l’exemple ci-dessous, la Semantic Value (PageRank thématique) est inférieure à la Host Value (PageRank), ce qui signifie que ce domaine/host n’est pas aussi puissant que vous pourriez le penser. Cela est très probablement dû au fait que le profil de liens (netlinking) aurait besoin d’être amélioré d’un point de vue sémantique. Rappelez-vous, obtenir des backlinks, oui, mais obtenir des backlinks thématiques est la clé. 🤓

Sans disposer de la Semantic Value qui détient ici un score de 64 (échelle de 0 à 100), cela vous aurait laissé avec un bon pressentiment quant à l’autorité de ce domaine. En ne considérant que la Host Value (score de 83), qui est le type de score de popularité (PageRank) que vous pouvez trouver sur la plupart des outils du marché, vous auriez été induit en erreur, car encore une fois, ce n’est pas la popularité qu’un moteur de recherche attribue aujourd’hui à un domaine ou une page.

Par conséquent, l’utilisation de la Semantic Value vous permettra de bénéficier de métriques actuelles provenant d’algorithmes de moteurs de recherche actuels, et vous aidera à comprendre que la page ou le domaine que vous ciblez ou dont vous obtenez un backlink n’est peut-être pas aussi puissant et pertinent que vous ne le pensiez. D’un autre côté, cette métrique vous permettra de trouver des spots pertinents et de prendre des décisions stratégiques.

Gardez à l’esprit que travailler sur votre popularité est une bonne chose, mais que travailler sur votre popularité thématique est la clé.

Et en définitive, c’est la raison pour laquelle je dis que « le PageRank est mort »… et que « le PageRank thématique est la clé » !

New call-to-action