Catégories
français pure theory

Qui est Robert Saxton Taylor ?

Conservateur des bibliothèques, professeur et auteur accompli. Il est considéré comme un visionnaire, qui a su prendre des risques audacieux et calculés, qui ont menés la bibliothéconomie à l’ère de l’information… Biographie de Robert Saxton Taylor.

Originaire d’Ithaca, dans l’État de New York, Robert S.Taylor obtient en 1940 un baccalauréat en histoire de l’Université Cornell avant d’être recruté par l’armée américaine en 1942. Il effectue son service en Allemagne en tant qu’officier de contre-espionnage. Il devient membre du Counter Intelligence Corps de l’armée jusqu’à son retour au États-Unis, en 1947.

Il s’inscrit ensuite au programme de bibliothéconomie de l’Université de Columbia et obtient sa maîtrise en 1950. De 1950 à 1956, Robert S.Taylor travaille comme conservateur des bibliothèques à l’Université de Lehigh, dans laquelle il deviendra par la suite professeur et directeur des sciences de l’information. Suite à ça, de 1967 à 1972, il devient directeur du Library Center et professeur du programme des langues et communications au Hampshire College. Il rejoint enfin l’École d’études de l’information de l’Université de Syracuse à partir de 1972, dans un premier temps en tant que professeur puis en tant que doyen de 1972 à 1981. Il est toujours considéré comme un doyen émérite qui a marqué l’histoire de cette école, notamment car il est à l’origine du changement de nom de celle-ci. Dans l’espoir de créer un nouveau type d’école, spécialisée sur l’information, et de mieux représenter les activités, les cours et la direction souhaitée, il la renomme “Information Studies”. Il sera également le premier du pays à créer un master en gestion des ressources d’informations.

En dépit du fait que sa vie soit marquée par son rôle de professeur, Robert S.Taylor fait partie des acteurs clés des services de référence. Ses principales contributions sont ses différents articles publiés sur la négociation de question, notamment “The Process of Asking Questions”, publié en 1962. Dans celui-ci, il décrit ce qu’est le besoin informationnel et les différents niveaux qui le compose.

Le besoin informationnel est issu d’un manque de connaissance, sur un sujet particulier et donne lieu à un questionnement de la part d’un individu. Robert S.Taylor cherche donc comment répondre à ce besoin en organisant au mieux les informations et dispositifs disponibles.

1 : Le besoin réel, mais inexprimé, d’information. Il s’agit du besoin initial dont dispose l’utilisateur. Ce besoin changera à mesure que l’information sera ajoutée.

2 : La description consciente et dans le cerveau du besoin. A ce niveau, l’utilisateur a une description mentale ambiguë de ce qu’il recherche, mais il peut avoir besoin d’aide d’un tiers pour se concentrer sur le sujet.

3 : L’énoncé officiel du besoin. L’utilisateur peut se poser une question et se demander si le système d’information peut ou non répondre à sa question

4 : La question telle qu’elle a été présentée au système d’information. C’est le niveau auquel la question est formalisée. C’est à cette étape que l’utilisateur peut contacter le bibliothécaire de référence ou prendre en compte l’organisation des fichiers d’information qui possède la bibliothèque (livres, brochures, tableaux, etc.)

Pour comprendre le besoin informationnel et y répondre, Robert Taylor propose d’utiliser cinq filtres. Ces filtres sont des questions qui vont aider à comprendre finement le besoin informationnel. Ces cinq filtres sont : la détermination du sujet, l’objectif et la motivation, les caractéristiques personnelles du demandeur, le lien entre la demande et l’organisation du dossier et enfin, les réponces anticipées ou acceptables.

Parmi ses nombreuses distinctions, Robert S.Taylor reçoit, de la part de “The American Society for Information Science”, le prix du meilleur livre pour son livre “The Making of Library” en 1972 et le prix du mérite en 1992.

Il décède en 2009, à l’âge de 90 ans, des suites d’une longue maladie. Il a apporté une contribution importante au domaine des études de l’information de part ses idées, ses articles et ses réalisation scientifiques. Ses travaux sont aujourd’hui toujours cités et perçus comme structurants.


Un peu de lecture :

Robert S.Taylor, Making of Library, 29/03/1972, Ed. John Wiley & Sons Inc.

Robert S.Taylor, Question – Négociation & Information Seeking in Libraries, May 1968, https://www.ideals.illinois.edu/bitstream/handle/2142/38236/crl_29_03_178_opt.pdf?sequence=2


Sources :

Robert S.Taylor, PBworks http://ucla245.pbworks.com/w/page/8751492/Robert 

Le besoin d’information : principes et compétences, Brigitte Simonnot, https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00432302/document

Best Information Science Book Award Recipients, Asis&t, https://www.asist.org/programs-services/awards-honors/best-book-award/book-recipients/

Robert S.Taylor, ischool, 13/°7/2020, https://ischool.syr.edu/robert-s-taylor/

Utiliser Babbar pour sa strategie de netlinking