Catégories
français practical

L’intention de recherche : comment l’utiliser pour améliorer le SEO de son site ?


Grâce à la compréhension des intentions de recherche, produisez des contenus efficaces qui répondent parfaitement aux demandes des utilisateurs, et améliorez le référencement de votre site Web.  


Comprendre l’intention de recherche est indispensable dans le cadre d’une stratégie SEO, et plus globalement webmarketing. Connaître les besoins des internautes motive la création de contenus pertinents et optimisés, qui favorisent in fine un meilleur positionnement de votre site Web. Cela motive aussi la formulation d’un calendrier éditorial efficace et adapté, qui répond aux besoins des internautes. 

Définition simple : qu’est-ce que l’intention de recherche ?

L’intention de recherche n’est pas un mot-clé. 

En SEO, l’intention désigne la raison pour laquelle un utilisateur va faire une recherche sur le Web. C’est l’objectif qu’il souhaite atteindre, la raison d’être de la requête. 

L’intention est en effet formulée dans la requête, ce que l’internaute va écrire dans le moteur de recherche : mot-clé seul, expression complète, question, etc. Vient ensuite le moment de l’interprétation de la requête par le moteur de recherche et la livraison des résultats jugés les plus pertinents listés sur la SERP (la page des résultats). C’est à ce moment que le moteur détermine le type d’intention.

Remis dans le contexte de la vie quotidienne, derrière chaque geste se cache une ou plusieurs intentions. Quand vous ouvrez un livre de recettes, c’est pour trouver votre repas du soir, connaître les ingrédients à acheter ou le temps de cuisson de votre rôti en cours.  

C’est lundi, l’internaute cherche à savoir combien de temps il doit travailler avant la retraite. Exemple de Featured Snippets (format tableau onsite).

Pourquoi l’analyse de l’intention de recherche peut-il faire décoller votre site ?

Pour votre stratégie SEO, il est indispensable d’analyser et de comprendre l’intention de recherche telle qu’elle est perçue par les moteurs de recherche afin de produire des contenus pertinents qui répondent avec justesse aux besoins des internautes. Ensuite, si l’IA de Google est de plus en plus précise, il n’en reste pas moins que c’est un humain, soit un être plein de contradictions, qui l’utilise. Parfois, le moteur patine lorsqu’il ne parvient pas à cerner la demande, d’où certains résultats hybrides. Comprend le mécanisme du moteur de recherche et la manière dont il classifie les intentions est indispensable, mais il est aussi important de faire preuve d’empathie et d’analyser l’intention humaine qu’il y a derrière chaque requête.

Connaître le type d’intention de recherche permet ainsi de produire des contenus bien pensés, avec une sémantique et des mots-clés efficaces, qui y répondent, et ont donc davantage de chances d’apparaître dans le top des résultats et les Featured Snippets proposés par Google. 

Protips : dans le cadre de la mise en place d’un calendrier éditorial, l’étude des intentions de recherche en lien avec votre domaine s’avère pertinente. Elle formalise non seulement des sujets précis, mais surtout des angles d’approche. Car pour un même mot-clé, plusieurs angles sont possibles. 

Analyser l’intention de recherche est enfin une excellente technique pour optimiser vos articles de blog et vos contenus. L’observation de la SERP permet en effet de collecter un certain nombre d’informations ; les PAA (People Also Ask) sont en cela des sources d’inspiration pour vos titres. 

Les différents types d’intentions de recherche selon les moteurs de recherche 

La recherche informationnelle 

L’internaute recherche une information et une réponse à sa question. Les requêtes peuvent se présenter sous la forme d’une question plus ou moins complète ou un mot-clé isolé. 

Exemples de requêtes : « temps de cuisson des pois chiches », « comment fonctionnent les moteurs de recherche ? ». 

La requête commerciale

Dans l’objectif d’un achat futur, l’utilisateur se renseigne et cherche des informations sur un produit ou un service. 

Exemples de requêtes : « avis voiture hydrogène », « meilleurs ventilateurs 2022 », « appareil photo hybride ou reflex ».  

La requête transactionnelle

L’internaute a pris sa décision et souhaite faire un achat ou souscrire à un service. Ce type de requête fournit davantage de précisions telles que le nom du modèle, la référence du produit ou le nom de marque.

Exemples de requêtes : « s’abonner Babbar », « acheter meubles design site internet ».

La recherche navigationnelle

L’utilisateur sait où il veut aller et quelle page il souhaite consulter. Précise, la requête n’est généralement pas une question, mais elle se présente sous la forme d’une succession de mots-clés. 

Exemples de requêtes : « recette cookies marmiton », « horaires ouverture impôts Rouen » 

💡 Une intention peut être formulée de différentes manières, tandis qu’une requête peut couvrir plusieurs intentions. Je cherche une information pour savoir, pour confirmer ce que je sais déjà ou pour acheter. 

Comment comprendre l’intention de recherche ?

Étudier la SERP 

Grâce à l’environnement de recherche, affinez l’intention de recherche. Selon le type de requête, la SERP proposée par Google varie en effet sensiblement. 

Le moteur de recherche peut ainsi fournir directement la réponse dans la SERP via les Featured Snippets, une information simple ou des encarts textuels mis en première position qui constituent le Graal des référenceurs. Il peut aussi afficher des PAA (People Aslo Ask ou Autres questions posées) en haut de la SERP, une liste shopping, une carte, un outil (calculette, convertisseur), des actualités, des images, etc.

Analyser la requête 

Pour en savoir plus sur une intention, observez la requête :

  • S’agit-il d’une question complète ou d’un simple mot-clé isolé ?
  • Quels sont les pronoms ou adverbes interrogatifs ? Qui ? Où ? Comment ? 
  • Quel est le champ sémantique employé ? La requête contient-elle des mots comme « acheter X », « avis sur Y », « meilleur Z » ? 
  • Quel est le degré de précision de la requête ? 

Utiliser des outils

Plus rapides, certains outils analysent selon la requête l’intention de recherche manifestée par les internautes lorsqu’ils tapent leur requête. 

Intentions de la SERP pour la requête « babar l’éléphant » dans YourText.Guru. 

Comment utiliser l’intention de recherche pour créer des contenus efficaces et des pages qui rankent ? 

L’analyse de la requête et de la SERP motive la création et l’utilisation de formats pertinents (liste à puces, tableaux, vidéos, etc.), susceptibles d’apparaître en haut de la page des résultats, dans les Featuring Snippets. Par exemple, un « comment » induit une méthode ou un processus, aussi le choix d’une liste numérotée ou d’un article de type tutoriel peut s’avérer pertinent. Le mot « meilleur » peut faire l’objet d’un guide comparatif d’achat, d’un top 10, etc. 

L’intention de recherche encourage la création de types de contenus différents (article de blog, landing pages, test, etc.). Si sur une requête l’intention est commerciale, la rédaction d’un guide d’achat est une piste à explorer. 

Bien connaître l’intention de contenu fournit aussi un angle d’attaque, ce qui vous permet de mettre en avant et au bon endroit les arguments et informations. Avec des contenus pertinents et de qualité, votre site a plus de chances d’obtenir du trafic qualifié, et donc de se positionner sur les bonnes requêtes. 

💡 De plus en plus d’internautes utilisent la commande ou la recherche vocale. Dans vos titres, et selon le discours de marque, adoptez un style conversationnel, proche de l’intention et de la requête formulée via la commande vocale. Utilisez les questions ou la première personne dans vos titres « J’ai une fuite d’eau. Que faire ? ». La collecte des questions peut aussi alimenter votre FAQ. 
New call-to-action