Catégories
français practical

Les ancres de liens : rôle, utilité et comment les optimiser


Pour améliorer le positionnement de votre site, faites des liens et soignez vos ancres. Indispensables pour votre stratégie SEO, les ancres participent à l’optimisation de votre maillage interne et à l’efficience de votre campagne de netlinking.


Une ancre de lien représente un mot ou groupe de mots qui envoie, via un lien hypertexte ou une URL, vers un autre contenu. En SEO, on parle de stratégie de netlinking lorsqu’on souhaite acquérir des backlinks et augmenter l’autorité de notre site sur les moteurs de recherche. Quel rôle jouent les ancres de lien ? Sont-elles indispensables dans votre stratégie ? Comment les optimiser ? Quelles sont les bonnes pratiques pour les écrire ?

Qu’est-ce qu’une ancre de lien ?

Par définition, une ancre de lien est un passage de texte cliquable et identifiable avec une mise en forme spécifique dans le texte, par défaut souligné en bleu. Elle sert de support à un hyperlien qui renvoie à une autre adresse Web. Dans les faits, un anchor text (ancre de lien en français) est amené à être utilisé souvent en SEO. On pense notamment au netlinking et au maillage interne, deux concepts qui visent à se positionner à la meilleure place possible dans la SERP

Au niveau du code source HTML, le texte d’ancrage est placé entre les balises <a href= “ … ”> </a>. Par exemple, pour un site qui souhaite créer un lien vers l’adresse “https://babbar.tech”, en utilisant le terme « accueil », la balise d’ancrage va s’écrire : 

<a href= “https://babbar.tech”> accueil </a>

Les différents types de liens

Une ancre associée à une adresse Web peut prendre diverses formes, son objectif ou encore son usage influence cette forme. 

Les liens internes 

Les liens internes sont des hyperliens qui interagissent sur le même site, c’est-à-dire qu’en cliquant sur un lien interne, on est envoyé vers une autre page de ce même site. Ces liens ont deux fonctions principales : améliorer l’architecture et l’arborescence du site pour une navigation UX (User Experience) friendly, et faciliter le travail des crawlers des moteurs de recherche.

Entrants, appelés backlinks  

Ce sont des liens présents sur d’autres plateformes en ligne qui envoient vers un autre site Web. Utilisé en netlinking, les backlinks sont destinés à favoriser le trafic vers votre site et à donner du poids à l’autorité de votre domaine. La qualité et la quantité de ces liens sont des critères pris en compte par les moteurs de recherche qui améliorent votre SEO. 

Quel est le rôle d’une ancre de lien en référencement ?

Les ancres de lien participent activement au référencement de votre site sur les moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo. Une fois optimisées et bien redirigées, elles améliorent la structure du site et jouent un rôle important dans le référencement SEO de la page ou du site. Les ancres de lien ont 3 rôles :

  • Réaliser le maillage interne de votre site  

Lorsque les crawlers parcourent le contenu d’un site web, ils se concentrent sur les liens qui interagissent entre ses différentes pages. Par conséquent, plus vos ancres sont de bonne qualité, plus il sera facile pour les crawlers de parcourir votre site, et donc de mieux le référencer. Et plus vos pages sont indexées, meilleure sera votre visibilité sur le web et votre position dans la SERP. 

Une arborescence adaptée et efficace rendra le parcours des utilisateurs plus agréable. Les internautes sont naturellement amené vers d’autre contenu.

  • Améliorer votre référencement naturel 

L’importance des backlinks dans le marketing digital n’est plus à démontrer. Il est crucial d’augmenter sa popularité et son autorité de domaine. Cependant, il ne suffit pas de générer des liens depuis des sites populaires pour bénéficier d’un trafic de qualité et augmenter sa notoriété. Le texte utilisé comme ancre joue également un rôle dans ce processus.

5 conseils pour optimiser une ancre de lien naturellement 

  1. Effectuez un audit de votre profil de lien 

En effectuant ce contrôle de métriques sur mesure, déterminez la nature des liens hypertextes présents sur votre site. D’une part, cela vous aide à déterminer la bonne méthode d’ancrage pour chaque lien généré et vous pourrez aussi facilement détecter les « liens suspects » et vous adapter en proposant un plan d’action efficace. 

  1. Cherchez les bons mots-clés 

Après ce test, il faut passer au choix des mots-clés. Ils doivent être pertinents en fonction du sujet de l’article principal et de votre page ou contenu. C’est l’étape la plus importante, car elle implique l’optimisation et la contextualisation de votre texte d’ancrage. Pour réussir à trouver les bons mots-clés, on vous conseille d’utiliser des outils adaptés. Cependant, les termes proposés par ces outils peuvent parfois être très généraux. Comparez les suggestions de mots obtenues sur les moteurs avec vos objectifs et l’intention de recherche des internautes. Rappelez-vous, vos mots-clés doivent être pertinents, il ne faut pas en mettre le plus possible.

  1. Pensez longue traîne  

La longue traîne indique un ensemble de mots et d’expressions proches d’un terme clé. L’utilisation de ces termes associés entre eux crée des ancres pertinentes et engageantes sans être sur-optimisées. C’est l’un des moyens les plus efficaces d’éviter les problèmes de sur-optimisation. De plus, la longue traîne offre un large éventail de combinaisons de mots, ce qui garantit que chaque texte de lien semble unique.

  1. Faites des ancres pertinentes

Une ancre donne à l’utilisateur un rapide aperçu du contenu de la page reliée. Il doit le deviner avant même de cliquer sur le lien. Par exemple, les ancres “cliquez ici” ne donne aucune information et nécessite une phrase pour les introduire. 

  1. Attention à la taille de vos ancres

Une ancre trop courte n’a aucun sens et rejoint le point précédent, par exemple l’ancre “ici” est à exclure, faute de pertinence et d’accessibilité. Une ancre trop longue aura sensiblement les mêmes défauts d’accessibilité.

Les risques de pénalités liés aux ancres de liens

Comme beaucoup de concept en SEO, l’optimisation doit être mesurée ; les ancres de liens sont certes très importantes pour augmenter la visibilité en ligne d’un site. Elles peuvent aussi rapidement devenir source de pénalité si elles sont mal utilisées ou suroptimisées.

Le rôle de Google Penguin

Penguin est un filtre de Google anti-spam qui a pour mission de sanctionner toutes les pratiques agressives qui permettent d’augmenter artificiellement la notoriété sur le moteur de recherche Google. 

Présent depuis 2016 dans l’algorithme Google, lorsque Penguin est déployé sur un site, c’est généralement pour surveiller la suroptimisation des étiquettes de lien. Cela peut entraîner une perte importante et parfois brusque du trafic. Selon la gravité de la situation, la plateforme concernée peut être complètement exclue de l’index du moteur.

Les pénalités manuelles

Ce type de sanctions vise également les techniques abusives d’optimisation ou de netlinking. Toutefois, elle est différente du filtre algorithmique Penguin puisqu’elle est mise en œuvre par une équipe de Google située à Mountain View, en Californie. La pénalité est donc appliquée par un humain. Ce n’est pas forcément mauvais, puisque la personne en charge du site reçoit une notification en cas d’éventuelles pénalités manuelles.

Dans un premier temps, il s’agit d’un avertissement. Le webmaster a la possibilité de réaliser les modifications nécessaires pour remettre son site dans les normes. Il est également possible de faire appel et d’effectuer une demande de réexamen pour sortir de la sanction. Les pénalités manuelles entraînent les mêmes conséquences qu’une sanction appliquée par Google Penguin, à savoir une chute du trafic généré sur le site.

New call-to-action