Catégories
english practical

Comment faire passer sa stratégie de netlinking au niveau supérieur ?

Quand vient le moment de penser netlinking au sein d’une stratégie SEO, il y a une multitude de techniques qui peuvent être utilisées. Ce sujet est aussi vaste qu’il est délicat. Que vous achetiez des backlinks ou non, que vous vous rangiez du côté white ou black, ou que vous vous voyiez naviguer dans les 50 nuances de grey… ce que vous recherchez et souhaitez au final, c’est une technique qui fonctionne.

Vous voulez et avez besoin de backlinks qui donnent un coup de boost significatif à votre page cible !

Ce que vous voyez est-il réellement ce que vous obtenez ?

Acquérir un backlink n’est pas si compliqué, mais acquérir le bon l’est.

De nos jours, l’acquisition de backlinks peut se faire par le biais de différentes méthodes :

  • Analyse du marché
  • Analyse des concurrents (domaines référents + backlinks + IPs, etc.)
  • Plateformes de netlinking
  • PBN (du calme, un PBN n’est pas forcément synonyme de black hat…)
  • Articles invités (n’oubliez pas de mettre en place l’attribut approprié 😜)
  • Link baiting
  • Ninja linking (j’ai parlé de 50 nuances de gris juste au-dessus, je vous ai prévenu !)
  • Backlinks des backlinks des concurrents => analyse de niveau 2
  • Backlinks sur ses propres backlinks ⇒ méthode triangulaire
  • Son réseau
  • Babbar Connect (nous parlerons de celui-ci un peu plus bas)
  • Etc, etc.

Le but de cet article n’est pas de couvrir toutes les techniques à notre disposition pour obtenir des backlinks, mais de mettre en évidence un élément en particulier : lorsque nous optons pour un spot plutôt qu’un autre, comment savoir si ce spot est réellement le plus pertinent ?

En gros, si nous disposons de 100€ et de 10 potentiels backlinks à 100€ chacun, lequel choisir ?

Nous allons probablement examiner des métriques telles que le trust, la popularité, la thématique, le trafic, les mots-clés sur lesquels l’URL se positionne, ses domaines référents, ses backlinks, les IPs, etc.

Mais pour autant, sommes-nous sûr que le spot que nous choisissons est le plus pertinent des 10 ?

Sur le papier, oui, mais sous le capot, c’est différent. Il est très compliquévoire impossible, de s’assurer que ce backlink transférera à notre page la popularité, ou jus de lien, que nous pensons qu’il a à offrir…

Offrez à votre netlinking une dose de sémantique

Souvenez-vous, dans mon article sur le PageRank thématique, je soulignais le fait qu’en tant que SEO, il est aujourd’hui pertinent d’orienter son analyse sur la sémantique ; le PageRank thématique en est la clé. Et devinez quoi ? Cela s’applique également en matière de netlinking !

Nous venons de voir juste au-dessus quelques techniques que nous utilisons traditionnellement pour trouver des spots de netlinking. Ce n’est pas une coïncidence si je les ai mentionnées… Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de techniques diverses, toutes aussi astucieuses et pertinentes les unes que les autres, mais un élément clé est à ajouter à ces dernières :

  • La recherche d’URLs sémantiquement proches de notre page cible !

En d’autres termes, je recherche des pages qui sont catégorisées, d’un point de vue algorithmique, dans une thématique similaire ou très proche de ma page. Nous voulons nous assurer que le backlink que nous obtenons provient d’une page qui transmettra le maximum de sa puissance sémantique à notre page cible.

Pour ce faire, nous allons nous concentrer sur 2 facteurs :

  1. Le PageRank thématique => URLs sémantiquement proches de la page que nous souhaitons booster.
  2. La force induite => la puissance que ces URLs vont transmettre à la page que nous souhaitons booster.

Spots thématiques & compatibilité sémantique

Tout d’abord, trouvons des URLs sémantiquement proches de nous.

Pour cela, jetons un coup d’œil au module Spot Finder de Babbar. Son but est de nous proposer des domaines sémantiquement proches de la composante du texte que nous fournissons au modèle. Oui, ici, vous ne fournissez pas votre URL cible, mais un échantillon de texte qui s’y trouve ou que vous êtes sur le point de rédiger.

Voyez ci-dessous :

En analysant la sémantique du texte proposé, le modèle nous renvoie des domaines sémantiquement proches de la composante de ce texte. Nous y trouvons également la valeur sémantique de chacun de ces domaines (valeur reflétant le PageRank thématique du domaine donné, mais ça, vous le saviez déjà 😉) :

Ainsi, nous ne recherchons pas uniquement des URLs qui semblent pertinentes, mais des URLs qui présentent une compatibilité sémantique avec la thématique de la page que nous souhaitons dynamiser. Et ceci fait une énorme différence ! Ça rend notre analyse beaucoup plus approfondie.

Donc, à partir de là, les choses deviennent intéressantes…

Si l’on basait notre analyse sur la popularité des domaines uniquement, nous serions très probablement, à première vue, attiré par les 2 domaines encadrés ci-dessous :

Ces derniers disposent de scores de popularité parmi les plus élevés de la liste. Mais, comme nous devons choisir un seul et unique domaine, en y regardant de plus près, nous opterons probablement pour celui qui affiche du trust et de la popularité sémantique. Logique.

Avec une valeur sémantique de 75, ce domaine est celui qui présente le degré d’autorité le plus élevé de la liste. Par conséquent, nous pourrions décider de nous arrêter ici et de sélectionner ce domaine.

Essayons de creuser un peu plus…

Force induite : le Game Changer

Nous disposons désormais de notre liste de prétendants sérieux à la quête du backlink parfait (évidemment, vous pouvez enrichir votre liste en fournissant autant d’échantillons de texte que vous le souhaitez, ainsi qu’en filtrant les domaines dans le but d’obtenir la liste la plus pertinente pour votre analyse).

En complément, nous avons identifié un domaine, qui de par sa valeur sémantique, semble être le plus pertinent de la liste. Ce pourrait être le bon, mais…

Vérifions tout cela à l’aide d’une autre fonctionnalité Babbar, intitulée Force Induite.

Le modèle de force induite va calculer le degré de puissance sémantique qu’une URL source transférera à une URL cible. Et une fois de plus, la notion du PageRank thématique entre en jeu.

Voyons à quoi cela ressemble !

En fournissant au modèle la liste des domaines que nous avons obtenue du module Spot Finder en tant qu’URLs « Source », et la page* pour laquelle nous recherchons des backlinks en tant qu’URL « Cible », ce dernier va procéder à un calcul et nous renvoyer une indication (sous forme de score) quant à l’URL qui vaudrait la peine d’être retenue en vue de maximiser le transfert de PageRank.

En d’autres termes, quelle URL enverra à notre URL le maximum de sa popularité !

La colonne IS (Induced Strength, pour « Force Induite ») nous fournit un score (de 0 à 100). Ce score reflète le degré de force que chaque URL source transférera à l’URL cible, ce en fonction de leur proximité sémantique.

Suite à ce calcul, il semble que nous ayons une surprise…

Le domaine qui présentait la popularité thématique la plus élevée ne semble pas être celui qui nous transmettrait le plus de force… Un autre domaine semble en réalité plus intéressant quant à la maximisation du transfert de PageRank (IS de 37 contre 33).

Et si nous revenons à l’analyse précédente utilisant Spot Finder, parmi tous les domaines de la liste, en nous basant sur leur popularité et valeur sémantique respectives, ce n’est probablement pas le domaine que nous aurions sélectionné en premier lieu…

Un domaine auquel nous n’avons pas nécessairement prêté attention lors du processus de sélection du spot le plus pertinent en vue d’un backlink potentiel vient de faire son apparition et révéler sa pertinence au regard de la page que nous souhaitons booster !

En examinant des métriques plus « traditionnelles », nous serions probablement passés à côté de quelque chose d’intéressant…

Le spot sélectionné au départ n’est peut-être pas le plus pertinent à l’arrivée.

C’est pourquoi la force induite est un game changer dans une stratégie de netlinking. Elle offre la possibilité de sélectionner de manière fine le spot optimal pour sa stratégie.

Ainsi, si vous disposez de 100€ à dépenser face à 10 potentiels backlinks à 100€ chacun, vous êtes alors en mesure de prendre une décision stratégique.

Petite astuce : effectuer ce type d’analyse au niveau de l’URL plutôt qu’au niveau du domaine peut s’avérer bien plus judicieux. Faites-en l’essai… 😉

Bonus

Pour faciliter notre quête de backlinks, Babbar Connect est notre ami ! Cette fonctionnalité permet d’entrer en contact avec des éditeurs de sites Web, SEOs et webmasters, directement via la plateforme.

Elle offre une approche conviviale et astucieuse en vue de conclure des deals liés au netlinking.

Et si vous êtes propriétaire d’un site Web et souhaitez être contacté à des fins de deals netlinking, ajoutez-le simplement via le module dédié. Easy-peasy!

J’espère que vous disposez à présent de cartes additionnelles pour faire passer votre stratégie de netlinking au niveau supérieur. 🙂

Make it easy. Have fun!

*Les URLs mentionnées dans cet article sont utilisées à titre d’exemple dans le cadre d’une étude de cas. Elles ne sont pas la propriété de Babbar.


Nicolas Piquero est un référenceur expérimenté. Il a travaillé chez l’annonceur, en agence et en tant que freelance, pour plusieurs grandes entreprises européennes. Étant un power user de yourtext.guru et de babbar.tech, il était évident pour nous qu’il pouvait être un de nos ambassadeurs. Basé à Londres, il est donc le premier ambassadeur de babbar pour le Royaume-Uni.

New call-to-action