Catégories
français practical

La check-list des contrôles SEO


Nous parlons régulièrement de performances, d’optimisation et même de rentabilité. Mais comment savoir si le niveau de référencement naturel de son site Web est suffisant ?

Disposer d’une liste de contrôles SEO à réaliser est une boîte à outils bien utile. Elle vous permet de gagner du temps et de tenter de prendre du recul sur votre site Web. Avoir la tête dans le guidon vaut aussi pour les référenceurs ! Même lorsque l’on croit bien connaître son site et ses enjeux, quelques contrôles sont toujours utiles. Surtout, phénomène que nous ne vous souhaitons pas, personne n’est à l’abri d’une régression.

Mon site Web est-il indexé ?

Un bon nombre d’opérateurs de recherche fonctionnent dans Google. Pour voir rapidement les pages indexées pour votre site, cherchez simplement : site:ndd.tld.

Mais pour un suivi détaillé, et plus pratique à consulter, des pages indexées par le moteur de recherche, nous vous conseillons plus que jamais d’utiliser Google Search Console. Non seulement vous disposez de la liste des pages couvertes par l’index, mais l’outil vous indique également leurs évolutions ainsi que les pages qui génèrent des erreurs.

Indicateur de couverture dans Google Search Console.

Mon site Web remonte-t-il sur les termes intéressants pour moi ?

Être référencé est une chose, mais que signifie le fait d’être bien référencé ? Pour analyser ses performances SEO, vous pouvez croiser une analyse du trafic obtenu via ce canal d’acquisition avec vos rankings (positionnements organiques). 

Même si des outils vous permettent d’estimer le trafic SEO en fonction de sa position, en se basant sur un taux de clic moyen (CTR), ce sont des données qui ne remplacent pas une véritable comptabilisation des visites.

Votre trafic augmente ? Il baisse ? Identifiez les pages et/ou répertoires concernés pour prendre des décisions et adapter votre stratégie de génération de trafic SEO.

❌ Si votre site Web ne remonte pas en SEO sur le nom de votre marque, c’est très mauvais signe !

Mon site Web comporte-t-il des erreurs freinant mon SEO ?

Surveillez régulièrement les erreurs techniques susceptibles de pénaliser vos performances en référencement naturel. 404, 500… ne laissez rien passer ! 

Pour ce faire, utilisez un crawler pour explorer votre site à la manière d’un robot et complétez cette analyse d’un outil externe qui pourrait bien trouver des pépites qui ne sont pas maillées directement depuis votre arborescence actuelle.  

Extrait d’un HTTP Health dans Babbar

Mon temps de chargement est-il optimal ?

Pour le confort de vos utilisateurs mais aussi pour l’optimisation dédiée aux mobiles, le temps de chargement fait partie, dans une certaine mesure, des critères de SEO.

Les outils d’analyse de temps de chargement vous donnent une note générale. Vous pouvez aussi regarder précisément ce qui charge… et si cela peine à s’afficher ! En sélectionnant les médias qui pourraient être optimisés, vous ferez déjà un grand pas. Mais les performances de votre site relèvent également de configurations techniques. Ainsi, si votre site tombe régulièrement hors service, il s’agit d’un mauvais signal pour les moteurs de recherche. Pour ne manquer aucune interruption de service, utilisez des outils de monitoring.

Mes contenus sont-ils optimisés ? 

Balisage sémantique, pertinence du sujet, maillage interne… les différentes façons d’optimiser un contenu publié en ligne sont multiples. Même si l’un de ces facteurs pourrait vous paraître dérisoire, c’est en cumulant les bonnes pratiques que vous augmenterez vos chances d’être bien référencé. 

Vision des headings dans l’outil Web Developer (plugin navigateur).

Mon Robots.txt bloque-t-il quelque chose ?

Le fichier robots.txt mis à la racine du site donne des instructions aux robots des moteurs de recherche. Par mégarde ou à en raison d’une configuration par défaut, il est possible que le robots.txt indique des éléments qui ne vous arrangent pas. À l’inverse, n’hésitez pas à l’utiliser pour perfectionner vos stratégies.

Extrait du robots.txt de Nike.com

Noindex… nofollow ?

On espère toujours ne pas en faire les frais, mais laisser traîner une META Name avec “ noindex” ou un “nofollow” n’est pas si rare. C’est même un classique dans le cadre des refontes de site Web. En effet, lorsque l’on crée une version de travail pour de nouvelles versions de pages, la bonne pratique est de s’assurer qu’elles ne soient pas publiées, et surtout pas disponibles pour le public. Cela implique d’en bloquer l’accès notamment en utilisant une configuration balises Meta, de data-nosnippet et de X-Robots-Tag. Vos nouveaux contenus ne s’indexent pas ? Ils semblent absolument introuvables dans les résultats de recherche ? Cherchez de ce côté ! 

Mon site Web serait la victime d’une campagne de spam ?!

Ne paniquez pas, ce n’est pas forcément le cas. Cependant cela arrive. Le spam peut être motivé par de nombreux facteurs. Parfois, il s’agit (seulement) de vieux liens qui pourraient encore subsister tels des vestiges d’une époque où quelqu’un était moins exigeant qu’aujourd’hui sur la typologie de backlinks.

Mes concurrents sont passés à l’action

Du côté des facteurs SEO externes à ne pas négliger, les actions des concurrents influencent la visibilité de votre propre site. Votre concurrent principal est mieux positionné ? Il déploie de nouveaux sites Web pour se pencher sur des thématiques complémentaires ? Malheureusement, son succès est souvent synonyme d’une baisse de performance de son côté. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’opérer une veille régulière. Vérifiez quelles sont les pages mises en ligne récemment, quels types de liens votre concurrent acquiert… enquêtez !

Une mise à jour ou un filtre Google est (peut-être) en cours de déploiement 

Suivre ses KPI dans le temps, et régulièrement n’est pas un effort vain. Plus vous disposez d’historiques de données, plus vous serez en mesure d’identifier les problèmes et les points de perfectionnement lors de vos contrôles. Surveillez votre calendrier et les annonces faites sur le blog Search Central. Des mouvements dans vos positionnements SEO et votre trafic peuvent trouver ici une explication. 

Cette check-list pourrait être complétée en allant plus en profondeur dans les détails de chaque champ d’action. Elle vous donnera tout de même un aperçu des principales pistes pour expliquer vos rankings. 

New call-to-action